Ce site retrace le destin d’une femme célèbre dans la haute société parisienne du siècle des Lumières : Marie Jeanne Constance de Voyer d’Argenson (1734-1783). Elle intègre, par son mariage, l’une des familles les plus puissantes du royaume de France, la famille d’Argenson. Sa correspondance conjugale livre un témoignage vibrant de la deuxième moitié du XVIIIe siècle.

Les Lumières sont déjà obscurcies par un contexte socio-politique défavorable, dont la guerre d’Indépendance américaine, la guerre des Farines, les réformes successives, sont les prémices. C’est le récit de cette fin de siècle, vue par une aristocrate lettrée, qu’offrent les lettres de madame de Voyer d’Argenson à son époux. Une chronique épistolaire qui témoigne de l’état d’esprit d’une frange de la noblesse, vingt ans avant les troubles majeurs de la Révolution française et des idées progressistes portées par les élites.

« Je m’en éloigne sans m’en séparer »

Cette devise, que madame de Voyer a fait graver sur l’un des sceaux « galants » qui lui servent à cacheter ses lettres, résume la relation particulière et intellectuelle qu’elle entretient avec son mari, le marquis de Voyer (1722-1782), militaire, entrepreneur anglomane et physiocrate, bâtisseur et mécène.  L’importante correspondance inédite laissée par cette femme remarquable a fait l’objet d’une thèse de doctorat soutenue en 2010, par Sophie Delhaume. Ce premier travail a porté sur plus de 600 lettres autographes, analysées en regard de documents annexes rares. Cette recherche a permis de souligner le rôle de la femme dans les constructions familiales, dans les logiques de réseaux et dans l’avancement de carrière de son époux. Alliée indispensable du marquis de Voyer, la marquise de Voyer relate, dans ce corpus qui couvre plus de 20 ans d’échanges, entre 1760 et 1782, la rumeur de Paris et le murmure de son cœur, qu’elle fait taire sous le voile pudique dont les femmes de la noblesse savent jeter sur leur solitude. (Ce texte, établi et annoté est à paraître en 2018 aux éditions Honoré Champion)

Publicités